Menu

Les erreurs à éviter pour bien éclairer votre chambre à coucher

Étant un espace de confort et de détente , la chambre à coucher est une pièce cocon par excellence qui demande une atmosphère feutrée et douce. Afin de créer une ambiance reposante et paisible, l’éclairage est déterminant. L’éclairage d’une chambre doit être pensé selon les différentes activités quotidiennes afin de générer une luminosité convenable. Quelles sont les erreurs à éviter pour bien éclairer votre pièce ? Quels sont les types d’éclairage ? Comment procéder à l’aménagement et la décoration de cette pièce à vivre ? Retrouvez tout dans cet article : conseils, astuces, etc.

Les erreurs à éviter : lesquelles ?

  • Le sous-éclairage : L’éclairage d’une chambre à coucher doit être harmonieux et agréable. Le confort et le calme nécessitent une lumière tamisée. Mais cela ne veut pas dire que deux petites lampes suffisent pour éclairer la pièce entière. Dans la chambre, on exerce beaucoup d’activités : on s’habille, on lit, on papote, etc. Bref, on fait d’autres choses que dormir ou se reposer seulement, de ce fait l’éclairage a toute son importance selon les actions. Pour obtenir une luminosité suffisante, pensez à ajouter d’autres sources lumineuses. En effet, l’idée est d’obtenir plusieurs points lumineux dans la pièce afin de structurer l’espace : lampadaire, suspension, lampe à poser sur la table de chevet, etc. Répartissez les points lumineux tout en jouant sur l’intensité. Si vous n’avez qu’un seul luminaire dans la chambre, l’œil se focalise dessus tandis qu’avec une lumière plus diffuse, cela apportera un meilleur confort visuel. Vous avez l’habitude d’employer votre smartphone ou votre tablette ? Mieux vaut avoir un autre point lumineux comme un lampadaire liseuse ou une applique par exemple.
  • Un éclairage éblouissant : faites attention aux barres de spots au plafond ! Gardez-les pour l’intérieur du dressing ou du placard. Ces derniers sont parmi les seuls endroits de la pièce qui ont besoin d’un éclairage fonctionnel. Ce type d’éclairage est indispensable comme étant ‘’éclairage indirect’’. Optez pour des luminaires avec une sortie de fil au plafond et une ampoule cachée pour éviter d’être ébloui lorsque vous vous reposez.
  • Le sur-éclairage : Évitez les éclairages agressifs dans une chambre à coucher. L’ambiance lumineuse de cette dernière doit rester douce sans être trop feutrée. Afin de baigner toute la pièce de la lumière, mettez en avant des suspensions déco à l’éclairage doux et diffus au centre de la pièce avec une source lumineuse assez puissante . Vous pourrez régler facilement l’intensité en fonction de vos activités et des moments de la journée grâce à l’interrupteur avec variateur. Pour créer une lumière ambiante harmonieuse, vous pouvez également éclairer la chambre avec un plafonnier monté en surface ou un lustre XXL.
  • Les lampes de chevets trop basses : La lampe de chevet reste la lumière phare de la chambre à coucher. Dans une chambre, l’éclairage de nuit reste une partie non négligeable. C’est à la fois facile à changer et amusant à choisir. Mais faites attention à la hauteur des lampes de chevet ! Elle doit être parfaitement adaptée à la hauteur du lit et de la table de chevet. Si votre lampe de chevet fait office de lampe de lecture, veillez à ce que l’abat-jour soit à la hauteur de vos yeux. C’est-à-dire entre 95 et 105 cm du sol. Nous sommes habitués par des lampes de chevets qui sont placées de chaque côté du lit, mais on peut également opter pour les lampes de bureau réglables ou les appliques murales. On peut également jouer avec la déco et le style pour éviter les grands classiques et offrir une touche de peps à cette pièce. Il existe plusieurs astuces ingénieuses pour éclairer sa chambre avec des solutions innovantes et stylées : Un abat-jour XXL, un pied de lampe, des lampes connectées, etc.
  • Des abat-jours inadaptés : Les abat-jour jouent un rôle important dans la diffusion de la lumière. Si vous n’avez pas de liseuses en plus de vos lampes de chevet, évitez à tout prix les abat-jour opaques. Choisissez plutôt les formes cylindriques ou tambour pour une bonne dispersion lumineuse. Afin d’illuminer principalement le haut et le bas de la pièce, plutôt que latéralement, privilégiez les lampadaires avec un abat-jour large.

Comment obtenir le bon éclairage pour sa chambre à coucher ?

Pour offrir une bonne luminosité à cette pièce à vivre :

  • Utilisez la bonne température d’ampoules
  • Adaptez vos éclairages à vos besoins
  • Multipliez les éclairages et ne vous contentez pas d’un plafonnier ! L’éclairage fonctionnel est par exemple recommandé dans un dressing pour mieux le ranger.( il existe plusieurs options:Ruban led, spot led, etc.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.